Salles de poker en ligne réelles



Il y a peu de temps, il n'était pas difficile pour celui qui résidait en Amérique de trouver à partir de son ordinateur une liste complète des salles de poker en ligne légales aux États-Unis parmi lesquelles il pouvait choisir. Cependant, en 2006, l'UIGEA fut adoptée et a compliqué les transactions financières entre ces casinos et leur clientèle. Depuis lors, bien que le nombre de ces casinos ait quelque peu diminué, il existe encore quelques sites qui autorisent le pari d'argent réel.

Qu'est ce qui est illégal ?



Depuis le Vendredi Noir du Poker, beaucoup de personnes ont vraiment cru qu'ils pouvaient être poursuivis pour avoir effectué des dépôts sur les salles de poker en ligne américaines, en raison de ces législations qui ont été adoptées en 2006. Cependant, ce n'est absolument pas le cas. Depuis que ces lois ont été votées, personne dans le pays n'a jamais été inculpé pour avoir dépensé son argent sur ces établissements. La plupart de ces lois touchent uniquement les établissements de pari et les entreprises qui fournissent des services financiers, et non le joueur.

Le bouleversement de 2011



Après l'adoption de l'UIGEA en 2006, quelques-unes des principales sociétés en dehors du territoire ont continué à proposer des salles de poker en ligne. Cela est en partie dû au revenu plutôt considérable qu'elles étaient en mesure de générer. Cependant, en 2011, le Département de Justice américain a inculpé les dirigeants des deux plus importants sites internet sous les chefs d'accusation de fraude bancaire et de blanchiment d'argent. Essentiellement, même s'ils accueillaient toujours les Américains, ces établissements ont trouvé un moyen d'obtenir des transactions financières sans avoir à passer directement par de grandes sociétés de cartes de crédit ou par des banques renommées. Cela a conduit à la fermeture directe de plusieurs géants du domaine, et ce jour sera à tout jamais connu sous le nom du « Vendredi Noir du Poker ».

Faire un comeback



Heureusement, quelques États qui ont décidé d'autoriser à nouveau cette activité, mais avec de très fortes restrictions. Au moment de la rédaction de cet article, les États du Delaware, du New Jersey et du Nevada hébergent tous des sites où les joueurs peuvent dépenser de l'argent réel sur n'importe quelle variante qu'ils aiment. Toutefois, pour accéder à ces activités, les joueurs doivent effectivement résider dans ces États. Il faut dire que l'industrie du pari est tout à fait florissante dans ces États étant donné qu'elle rapporte des millions de dollars sous forme de taxes et de frais qui sont alloués à la création d'écoles, de parcs et d'autres places publiques.

Bien que personne ne sait si la pratique de cette activité sera un jour légalisée dans tous les États-Unis, on peut espérer que les actions de ces différents États et peut-être même les actions de quelques autres États qui cherchent à ouvrir des sites similaires, stimuleront l'intérêt des législateurs. Il y a littéralement des milliards de dollars de taxes qui attendent d'être collectés. De plus, il ne fait absolument aucun doute que le public sera heureux de payer ces frais tant qu'il aura une garantie par rapport à l'équité et la sécurité des transactions.